Jardinerie

Jardinerie Made in Pilifs

De la même manière qu’il est parfois utile de rappeler que le lait ne vient pas du carton ou que le poisson dans l’océan ne ressemble pas à un rectangle doré prêt à être frit, il n’est pas complètement idiot de se souvenir qu’avant de trôner dans votre jardinière ou d’avoir pris racine dans votre jardin, la plante que vous avez achetée a d’abord été une graine ou une bouture.

Longtemps, à la jardinerie, nous avons vendu des plants que nous achetions à des producteurs, et puis il nous est apparu de manière évidente que cela entrait en contradiction avec les valeurs que nous défendions.
Dans ses valeurs il y a bien évidemment celle, centrale, de donner du travail à nos employés de l’ETA, mais il y aussi notre souci de nous inscrire dans la démarche des circuits courts et de l’économie circulaire. Voilà pourquoi aujourd’hui nous semons, bouturons, marcottons, divisons de plus en plus de plantes au sein de nos ateliers de multiplication.
Nous privilégions les plantes indigènes et comestibles, nous sommes attentifs à la diversité, à la rusticité.
Ces plantes, nous nous en occupons jusqu’à ce que nous puissions les mettre en vente à la jardinerie ou en terre dans nos propres potagers.